Info Grandbaie.mu

The Lux Collective en collaboration avec Mark Read Photography

The Lux Collective, l’un des plus grands groupes hôteliers de l’océan Indien, s’est associé avec Mark Read, célèbre photographe britannique et lauréat de nombreux prix, et avec la Mauritius Wildlife Foundation pour lever des fonds par le biais de la vente de photographies d’art en ligne.

Ceci dans le but de sauver des espèces endémiques de l’île Maurice touchées par la marée noire causée par le naufrage du MV Wakashio.

Notre belle île, épargnée par le Covid-19, est durement touchée par ce désastre. Bien que nos hôtels ne sont pas affectés par cette marée noire et qu’ils ne sont pas à proximité de cette zone, nous sommes profondément préoccupés par l’impact qu’elle aura sur la faune, les écosystèmes ainsi que sur les moyens de subsistance des professionnels dépendants de la biodiversité marine et des activités économiques des régions côtières. Nous lançons un appel à tous les amoureux de l’île Maurice afin de rassembler les moyens pour nettoyer nos lagons. Avec Mark Read, un ami de LUX* Resorts & Hotels et également un photographe de renom, nous proposons aux personnes qui souhaitent venir en aide d’acheter des oeuvres d’art pour une bonne cause, déclare Julian Hagger, Executive Vice President de The Lux Collective.

« J’affectionne particulièrement l’île Maurice que je photographie depuis 2012. Le pays traverse une période difficile et je veux vraiment contribuer à sauver et à restaurer sa faune qui est à la fois magnifique et fragile, et dont la beauté naturelle de sa flore est unique au monde », soutient Mark Read.

Dix photos en hommage à la beauté de l’île, de son océan, de sa nature et culture, réalisées par le célèbre photographe, sont disponibles à l’achat sur le site web du groupe. Il est possible de les imprimer en deux formats (16 x 12 cm and 20 x 16 cm) pour 100 et 150 euros. La recette sera entièrement versée à la Mauritius Wildlife Foundation pour sauver des animaux endémiques. Pour acheter les photographies et soutenir cette belle cause, cliquez ici.

Depuis 1985, la Mauritius Wildlife Foundation mène un travail de conservation sur l’île aux Aigrettes, une petite île corallienne de 26 hectares, afin qu’elle devienne ce qu’elle était, il y a plus de 400 ans de cela. La marée noire menace actuellement l’écosystème de ce site classé « Réserve naturelle »

Les espèces végétales menacées ont été évacuées dans une pépinière. Bien que la végétation soit exposée à la pollution probable de l’eau et du sol, la plupart des oiseaux, à l’exception de douze oiseaux à lunettes (en danger critique d’extinction) et de six cardinaux de Maurice (en danger d’extinction), sont restés sur l’île. Nous devons impérativement travailler dure pour restaurer cet îlot et le retrouver tel qu’il était avant la pollution de la zone par le pétrole « , déclare Jean Hugues Gardenne, Responsable des levées de fonds et de la communication de la Mauritius Wildlife Foundation.

Pendant toute cette semaine, les membres de l’équipe de LUX* Hotels & Resorts, SALT Resorts et Tamassa Resorts, ainsi que les communautés locales, se sont associés pour collecter cinq tonnes de cheveux afin de produire des bouées faites à la main pour contenir le carburant qui s’écoule dans le lagon.

Sharing is caring!